Le Voyage de Bagua

À quoi pouvez-vous vous attendre lorsque vous commencez à apprendre le Bagua ?

Eh bien, alors qu’il y a toujours des variations individuelles en fonction de l’expérience précédente, il y a certaines étapes et certains stades que vous êtes susceptibles de traverser quand vous commencez à étudier le Bagua. Je ne peux pas parler ici pour les autres écoles, mais seulement pour la mienne.

Introduction

Lors de votre introduction, un grand nombre d’informations vous seront présentées. Il y aura la base théorique du Bagua, un aperçu du programme, des exercices de base pour détendre le corps, des exercices de base pour aligner le corps, des exercices de base pour mettre le corps en condition, des exercices de base pour coordonner le corps, ainsi qu’un certain nombre de techniques et d’exercices avec partenaire qui seront choisis pour montrer les idées maîtresses de la position relative du corps, des angles pour perturber l’équilibre des partenaires/adversaires et rester dans une position de sécurité

Différents élèves feront face à différents défis en ce qui concerne tout cela. Pour certains, ce sera une question de coordination, d’équilibre et de maîtrise du corps. Pour d’autres, il y aura des problèmes de flexibilité physique, de tension chronique, de mauvaise posture, de manque de condition physique ou de concentration mentale.

Je viens juste de voir un commentaire sur facebook qui disait que «dire que vous n’êtes pas assez souple pour faire du yoga, c’est comme dire que vous êtes trop sale pour prendre un bain». Ceci s’applique à n’importe lequel des défis pour les élèves débutants. Il est possible, et probablement souhaitable, de devenir plus fort, plus calme, plus détendu, plus coordonné, plus souple, plus concentré et la pratique procure les méthodes pour y arriver.

En général, on peut avoir le sentiment d’être débordé. Ce n’est pas toujours évident de comprendre tout de suite comment toutes ces pièces s’emboîtent. Intellectuellement, peut-être que l’élève comprendra qu’il y a un processus, un programme, mais il faut du temps pour comprendre comment un exercice plus méditatif s’applique au conditionnement physique ou comment utiliser les alignements appris pendant la marche en cercle pour en faire une technique.

Au cours de cette phase d’introduction, les mêmes séries d’exercices sont répétées avec quelques variantes. Avec le temps, la coordination devient plus naturelle, le corps devient plus fort, les angles clés d’application deviennent plus claires.

Il y a une courbe d’apprentissage abrupte. Parfois, les choses se passent comme par magie, parfois pas. Il n’est pas facile de savoir tout de suite quelle est la différence. Parfois, pratiquer a pour résultat d’être dans un état d’esprit extrêmement agréable, calme et concentré, et parfois pas. Cela nécessite de la pratique aussi !

Une grande partie de l’essence du Bagua est présentée lors de l’introduction. Les bases sont également fondamentales. Vous ne les apprenez pas et puis passez à des «choses avancées». Vous y revenez sans cesse. Quelque chose d’avancé ne fonctionne pas ? Le problème est probablement dans les bases.

Il y a certains moments de révélation qui ont tendance à survenir à des intervalles différents selon que l’élève pratique souvent ou pas, pendant ou en dehors du cours.

Combien de temps prend cette phase ? Tout cela dépend de ce que vous êtes prêts à investir dans le processus. Si vous vous entraînez deux fois par semaine en classe et un peu (chaque jour) à la maison, réfléchissez et posez des questions, cela peut aller vite et ne prendre que deux mois, même si cela prend souvent plus de temps.

Exploration

Quand l’étudiant se familiarise avec les bases de l’introduction, cela commence à avoir un sens d’ajouter plus de variantes à ces exercices.

Le Bagua est tout ce qui concerne l’exploration des possibilités de mouvement et de direction. Si un mouvement peut être fait vers l’intérieur, alors pourquoi pas aussi vers l’extérieur ? Si l’on peut le faire vers le haut, que se passe-t-il si on le pratique aussi vers le bas et quelles en sont les implications ? Si vous pouvez contrôler l’équilibre d’une personne en la touchant avec le coude, pouvez-vous également contrôler l’équilibre en touchant avec l’épaule ? Quelles autres possibilités cela crée-t-il ?

Au cours de cette phase, de nouveaux mouvements en solo sont présentés, ainsi que de nouveaux exercices et de nouvelles techniques avec partenaire. Les changements au niveau de la vitesse, de l’intensité et de la liberté d’application deviennent des outils pour apprendre.

La connaissance des bases de l’introduction donne un cadre pour explorer et intégrer le nouveau territoire. Il y a beaucoup à explorer ! En tant qu’enseignant, je guiderai les étudiants ou créerai des situations dans les domaines qui seront les plus fructueux.

Les étudiants se sentiront de plus en plus sûrs d’eux pour explorer par eux-mêmes. Ils commenceront à comprendre comment composer leurs propres régimes d’entraînement, comment utiliser des exercices différents pour développer les qualités désirées et comment évaluer ce qui est nécessaire dans la pratique avec partenaire.

Pendant cette phase, il est aussi naturel de commencer à appliquer le Bagua dans la vie de tous les jours. Je ne parle pas seulement des jeux de jambes sophistiqués dans les rues bondées, ou d’être un mur mobile, poli mais solide, face aux idiots qui essayent de monter dans le métro avant que les autres ne soient descendus.

Ce à quoi je fais allusion, c’est à la façon dont vous pouvez trouver des parallèles entre les principes du Bagua et l’analyse de certaines situations. Aussi, la pratique de l’attention, de la concentration, de la conscience et de la détente seront applicables chaque fois que le calme ou la sensibilité physique seront nécessaires.

Au fil du temps, les étudiants se familiarisent aussi les uns avec les autres; en classe, on comprend mieux la personnalité, les points forts et les points faibles des personnes. La confiance s’installe, ce qui permet une pratique plus intense.

Cette phase peut durer longtemps. En fait, elle ne se termine jamais vraiment !

Simplification

Au cours de la phase d’exploration, l’élève développe un grand nombre de mouvements et de techniques pour pratiquer. Il n’est plus possible de pratiquer tout cela en une seule séance, ni en plusieurs séances.

A ce stade, l’étudiant peut vraiment commencer à se concentrer sur ce qui relie les différentes techniques à l’idée de condenser plus de qualités en moins de pratiques, qui nécessitent moins de temps. C’est là que les éléments disparates du Bagua pour la santé, du Bagua pour la méditation et du Bagua pour le combat commencent à vraiment converger.

Le simple changement de paume n’est plus un exercice de base, mais l’expression d’une exploration profonde, riche en possibilité. Ceci n’est pas une compréhension intellectuelle, il s’agit d’une reconnaissance et d’une prise de conscience sur le plan physique. Ici, l’enthousiasme pour explorer tous les super mouvements, les techniques de ruse et les méditations réparatrices est remplacé, ou du moins accompagné, par une profonde reconnaissance pour l’élégance et la simplicité, ce qui est l’essence du Bagua.

C’est une excellente destination et le voyage est plutôt agréable aussi ! Un voyage de mille kilometres comence avec un simple CLICK içi.

, , , , ,

Comments are closed.

Powered by WordPress. Designed by WooThemes